Fête nationale du 28 Octobre en Grèce






Le 28 Octobre de chaque année, la Grèce commémore son refus d’obtempérer à l’ultimatum adressé par Emanuele Grazzi, ambassadeur d’Italie en Grèce au dictateur le Général Ioannis Métaxa qui dirigeait le pays.

La réponse de Metaxa marque le début de l’entrée de la Grèce dans la seconde guerre mondiale le 28 Octobre 1940 à 4h du matin, lors d’une réception à l’ambassade d’Allemagne à Athènes.

Les grecs ont bloqué l’invasion italienne, en repoussant au dehors des frontières les troupes de Mussolini, obligeant ce dernier à demander l’aide des troupes allemandes pour envahir et occuper le pays.

Cette intervention des troupes allemandes en Grèce et l’occupation des différentes régions des Balkans, a eu pour effet de repousser de plusieurs mois le plan d’invasion de la Russie, qui débuta en juin 1941 seulement et qui s’enlisera au fil des mois face à une résistance farouche qui s’était organisée.

Les Grecs paieront un lourd tribu pour avoir résisté aux forces du Reich, plus de 1.500.000 morts, alors qu’à cette époque la population n’était que de 6.000.000 d’habitants environ. On oublie souvent de souligner l’action des grecs durant la seconde guerre, leur résistance face aux italiens obligea l’Allemagne a intervenir et à modifier ses plans, la Grèce sera totalement occupée au 31 mai 1941 après 7 mois de résistance active.

Chaque année le pays commémore cet acte de bravoure en souvenir aussi des nombreuses victimes qui se sont battues pour la liberté des peuples. C’est la seconde fête nationale en Grèce, l’autre commémore la libération de la Grèce du joug ottoman avec le 25 mars 1821, qui marque le début de insurrection.

 

 






Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *